Armstrong Whitworth Whitley Réf F207

Date de sortie : 1970
Format original : boîte type G2 réf F207 diffusé jusqu’en jusqu’en 1973
Echelle : 1/72
74 pièces. 2 décorations :
  • Whitley Mk.V, 102 Sqn, Bomber Command, RAF, novembre 1940. Avion piloté par le P/O G Leonard Cheschire.
  • Whitley Mk.VII, 502 Sqn, Coastal Command, Aldergrove, 1942. Premier squadron de Whitley équipé d’un radar ASM et à revendiquer avoir coulé un U-boat (U-206) le 30 novembre 1941 (et pas 1942 comme mentionné sur la boîte) .
Tirage : 55000 exemplaires.
Réédition boîte H de 1974 à 1976, 15000 exemplaires.

 
 
 
 
 
 
 
 


Le Whitley fait partie de ces avions incontournables de la Seconde Guerre mondiale et pourtant peu connus en regard des Lancaster, B-17 ou autres Mustang. Ce bombardier fut conçu au milieu des années 30, fit son premier vol en 1936 et mis en service en 1937. Construit à plus d’un millier d’exemplaires suite au déclenchement des hostilités, il fut un des rares bombardiers à “encaisser” le choc et donner le change jusqu’à l’arrivée des nouveaux bombardiers lourds du Bomber Command, en 1942. Il fut retiré des unités de première ligne à partir de cette date mais continua à être utilisé pour des tâches annexes jusqu’à la fin du conflit. Aucun exemplaire complet de Whitley n’a été conservé.

Ce bombardier était le premier à posséder des parties de son revêtement sur le principe du revêtement travaillant, tandis que d’autres parties restaient entoilées. Les 2 principales versions étaient conçues pour le bombardement de nuit (Mk.V) et pour la patrouille maritime (Mk.VII). Ce dernier choix a été favorisé par l’autonomie de près de 2500 km de l’avion.

La maquette FROG :

FROG a fait des milliers d’heureux en sortant cette maquette en 1970. Cette maquette est restée la seule maquette en plastique injecté du Whitley de 1970 à la fin de 2011 lorsque la maquette Fly a fait son apparition. C’est du pur produit FROG, peu détaillé mais assez juste, au montage plutôt simple, en dépit d’un nombre de pièces plus élevé qu’à accoutumée. Les assemblages sont bons, la notice bien faite et les pièces cristal très correctes. Les décals sont de meilleure qualité dans les boîtes type H, mais ces dernières sont plus difficiles à trouver car beaucoup moins produites.

Par son statut de maquette unique sur le marché d’un avion important de l’histoire de l’aviation, la maquette FROG a bénéficié de très nombreux accessoires issus de la “Cottage Industry” britannique. Les plus utiles sont les fuseaux moteur résine qui corrigent une erreur de profil de la maquette FROG (HBM 72020). Tous les autres sont des ajouts de détails (intérieur, charges, antennes… etc).

Montage de cette maquette visible sur le web :

Montage par Robert Bicciotti :



Réutilisation du moule :

Le moule a été fourni à l’usine Mir à Minsk dans le cadre des marchés à la fin de la marque FROG, mais la maquette ne fut pas produite sous la marque Novo. Le moule fut pourtant largement exploité dans cette usine sous la marque JSC puis Korpak (fin des années 70 aux années 90). Des polybags ont été également reboîtés par Modelcraft (années 2000) au Canada et ZTS Plastik (années 90) en Pologne. La marque maquette a aussi vendu cette maquette sous la référence MQ7299. Il est possible que d’autres boîtages aient existé, de toutes les façons, toutes les maquettes en injecté présentes sur le marché avant 2011 proviennent des moules FROG car ce sont les seuls moules existants de cet avion jusqu’à l’arrivée de la maquette Fly.

 


SEO KEYWORDS : ARMSTRONG WHITWORTH WHITLEY FROG 1/72 MODEL KIT